Alarme piscine réglementation :

Depuis 2006, installer une piscine enterrée ou semi-enterrée dans son jardin nécessite de respecter une réglementation stricte de sécurité. Pour que tout soit plus clair, voici un article détaillé de la réglementation en vigueur concernant les dispositifs de sécurité et notamment sur les alarmes de sécurité pour les piscines enterrées.

L’alarme de piscine, notre guide d’Achat : Alarme de Piscine

La réglementation sur la sécurité des piscineschoisir-alarme-piscine-pas-cher

En janvier 2006 a été voté une réglementation spécifique pour la sécurité des piscines domestiques. Afin d’enrayer les risques d’accidents liés aux noyades, le gouvernement exige désormais que tous les propriétaires de piscines enterrées et semi-enterrées (dont les bords ne dépassent pas à plus de 60 cm du sol), installent un dispositif de sécurité homologué avec sa piscine. Les propriétaires peuvent choisir entre un ou plusieurs des dispositifs suivants :

  • l’abri de piscine
  • la couverture de piscine
  • la barrière de piscine
  • les alarmes de piscine

La plupart de ces installations visent à protéger l’ensemble du bassin soit en créant un périmètre infranchissable autour du bassin (barrière et alarme périmétrique) soit en couvrant l’ensemble du bassin (abri et couverture de piscine). Il existe aussi l’alarme de piscine immergée qui prévient dès qu’une chute a lieu dans le bassin.

Pour acheter une alarme homologuée : Quelles sont les alarmes piscine homologuées ?

La réglementation des alarmes de piscine

Les alarmes de piscine sont un moyen efficace et pratique de protéger son bassin, en revanche, dans le cas des alarmes immergées, il est plus raisonnable de les coupler à un dispositif extérieur qui évitera, dans un premier temps, l’accès au bassin. Pour être reconnu comme système de sécurité réglementaire, l’alarme de piscine doit être homologuée NF P90-307. Sachez que seule les alarmes immergées et les alarmes périmétriques sont homologuées.

Un bracelet alarme de piscine ou une borne flottante ne sont pas des dispositifs homologués et ne peuvent donc pas être installés seuls. Si vous ne disposez pas d’un système de sécurité homologué, vous risquez une amende de 45 000€. En revanche, si l’alarme est complémentaire à une protection homologuée, vous n’avez pas d’obligation d’homologation supplémentaire.

Et pour les piscines hors sol ?

Les piscines hors sol ne sont pas soumises à la réglementation de sécurité des piscines enterrées. En effet, il est considéré que les parois du bassin constituent une protection “naturelle” en empêchant l’accès direct au bassin. Néanmoins, certains risques peuvent être pris, notamment si vous oubliez d’enlever l’échelle d’accès au bassin par exemple.

Si vous avez une piscine hors sol : Alarme de piscine pour une piscine hors sol ?

La sécurité constitue ici une valeur morale. Dans ce cas, une alarme de piscine homologuée ou non peut être installée. Les bornes flottantes, comme les alarmes immergées, sont peu chères et vous avertiront en cas de chute dans le bassin. Aussi, le bracelet alarme de piscine accroché au poignet de votre enfant peut être une bonne solution pour le savoir en sécurité.

piscine