Comment entretenir sa piscine tubulaire ?

La piscine tubulaire, comme toutes les autres piscines, demande un entretien régulier pour maintenir l’eau propre et la baignade agréable. Nous allons vous donner quelques conseils pour entretenir votre piscine tubulaire afin d’adopter les bons gestes. Vous pourrez ainsi garantir la longévité de votre piscine tout en profitant d’une eau propre et claire.

N’hésitez pas à consulter : Comment choisir une piscine tubulaire

Il est nécessaire d’assurer un entretien sur le long terme car les risques les plus communs sont l’apparition d’algues et la coloration de l’eau. Sans nettoyage régulier, les bactéries, champignons et virus prolifèrent et peuvent être à l’origine d’infections. Traiter l’eau de sa piscine permet de la désinfecter et ainsi la conserver le plus longtemps possible . Pour traiter l’eau et éviter la prolifération des algues et des bactéries, il existe différents produits.

entretien-d-une-piscine-tubulaire

Le chlore

Le chlore offre d’excellentes propriétés d’oxydation des impuretés permettant de détruire efficacement et rapidement algues, bactéries et champignons.Il s’utilise en traitement régulier ou en traitement choc lorsque que la piscine commence à être sale. Son utilisation est simple puisqu’il suffit de placer les pastilles de chlore dans le skimmer ou directement dans l’eau. Le traitement au chlore est la solution la plus répandue pour toute personne souhaitant disposer d’une méthode sûre et de bon rapport qualité/prix permettant d’obtenir une eau parfaitement désinfectée. Attention, en trop grande quantité le chlore peut provoquer des irritations, maux de tête et accélérer le vieillissement de votre piscine (dégradation du système de filtration, décoloration du liner…). Nous vous conseillons donc de bien respecter le dosage des produits.

A retenir : Le taux de chlore doit se situer entre 1 et 2 mg par litre. Attention également à ne pas dérégler le PH de l’eau qui doit rester entre 7.2 et 7.4.

A consulter : Notre avis sur les piscines tubulaires Intex

Le brome

Le brome est un produit désinfectant, oxydant et anti-algues. Il est efficace même en cas de variation de température de l’eau ou d’UV. Il est particulièrement utilisé pour le traitement des spas et des eaux acides. Le brome est idéal pour toute personne désireuse de disposer d’une désinfection permanente fiable sans risque d’irritation à la baignade. Il ne génère pas d’odeur contrairement au chlore mais le brome se diffuse moins. Il peut donc être utile d’utiliser un brominateur permettant de diffuser de façon continue le brome dans l’eau.

A retenir : Un contrôle hebdomadaire du taux de brome est préconisé, il doit être maintenu entre 1.2 et 2 mg par litre.

L’oxygène actif

La particularité de cette méthode est qu’elle offre une eau confortable et pure aux baigneurs. D’autre part c’est la méthode la plus écologique car elle ne produit pas de sous produit ni d’odeur lors de sa dissolution. C’est donc une très bonne alternative qui permet de garder l’eau douce pour les yeux, les cheveux et la peau. Le traitement à l’oxygène actif est préconisé pour tous ceux qui veulent une eau claire et confortable pour la baignade sans risque d’irritation pour la peau, ni d’odeur.

A retenir : Le dosage (quantité & fréquence) doit être particulièrement bien respecté car sans cela votre eau risque de rapidement tourner.

L’électrolyse au sel

Cette méthode permet de fabriquer du chlore naturel grâce à un filtre spécial. Même si ce dernier est plus cher à l’achat qu’un filtre classique, il permet d’économiser le coût du chlore. Le traitement de l’eau avec l’électrolyse est idéal pour toutes les personnes préférant avoir une eau salée plutôt qu’une eau chlorée mais également pour les personnes voulant économiser les coûts liés à l’achat du chlore. Attention, ce traitement n’est pas «auto-suffisant» dans le sens ou d’autres produits devront être utilisés pour garantir une eau parfaite notamment du PH – et + mais également de l’anti algue, ou encore du stabilisant de chlore… L’eau d’une piscine tubulaire se surveille toujours de la même manière: avec l’aide d’une bandelette ou des réactifs liquides. Ensuite, l’eau doit être désinfectée avec une des 4 méthodes présentées ci-dessus: au chlore, au brome, à l’oxygène actif ou à l’aide d’une électrolyse au sel. Il est possible d’utiliser ponctuellement du floculant ou du produit anti-algue lorsque l’eau commence à devenir trouble ou que les algues prolifèrent.

Au quotidien, pensez aussi à frotter les parois avec un balai ou une brosse pour retirer les impuretés et les algues qui pourraient s’accumuler.

A lire aussi : Le Test de la Piscine Tubulaire Intex 0775252

Le matériel nécessaire pour le nettoyage d’une piscine tubulaire

Outre le système de filtration, vous aurez besoin d’un peu de matériel pour entretenir votre piscine tubulaire.

  • L’épuisette : c’est l’accessoire de base qu’il faut vous procurer absolument. Elle permet de ramasser les feuilles, les insectes et les impuretés qui se déposent à la surface de l’eau.
  • Le balai (ou la brosse) de piscine : il permet de frotter les parois et le fond de votre piscine et décolle les algues qui auraient pu se déposer.
  • L’aspirateur ou robot : il est indispensable pour aspirer les impuretés au fond de la piscine. L’aspirateur manuel est beaucoup plus abordable en terme de prix mais vous devrez y consacrer un peu de temps chaque jour. Le robot est automatique mais il a un coût. L’investissement dans un robot est rentable si la piscine est de grande dimension.
  • La bâche de protection : la bâche de protection n’est pas obligatoire. Elle se pose sur l’eau après chaque baignade et protège votre piscine des saletés. Cela vous fait gagner du temps d’entretien. Si vous optez pour une bâche à bulles, elle permettra aussi de chauffer l’eau du bassin.

Bon à savoir : les piscines tubulaires de dimensions raisonnables ne demandent pas d’entretien en hiver car elles se démontent. Les modèles de grandes tailles peuvent rester en place à condition de placer au-dessus une bâche d’hiver et de la mettre en hivernage.

piscine